Concours d’écriture : tout savoir pour réussir

Concours d’écriture : tout savoir pour réussir

Vous souhaitez maximiser vos chances de vous faire remarquer en tant qu’écrivain·e ? Un excellent moyen d’y parvenir et de participer à des concours littéraires. Il en existe différents types ouverts à tous, écrivain·es débutant·es ou initié·es, avec parfois de belles récompenses à la clé, en plus de la reconnaissance d’un jury.

Quels sont les meilleurs concours d’écriture et quel est leur intérêt ? Cet article vous donne 10 concours d’écriture ouverts à tous et vous livre des conseils d’écrivains de renom pour maximiser vos chances de réussite.

10 concours d’écriture ouverts à tous et gratuits

Difficile de s’y retrouver parmi la quantité de concours littéraires ou d'appels à textes disponibles par listes sur internet. Nous avons sélectionné pour vous 10 concours d’écriture gratuits en privilégiant les concours de nouvelles ou concours de romans récurrents et les plus intéressants en termes de visibilité et de récompense (contrat d’édition).

Le prix littéraire aufeminin

Ce concours d’écriture très connu est accessible aux nouveaux auteurs et nouvelles autrices jamais édité·es et aux écrivain·es en auto-édition. Il s’agit d’écrire une nouvelle au thème imposé et un format de 3000 signes à ne pas dépasser. Les internautes et un comité de lecture formé par la rédaction d’aufeminin et les éditions Michel Lafon sélectionnent les meilleurs textes. Dernièrement, le lauréat gagnait, entre autres, la publication de son texte aux éditions Michel Lafon.

Le prix des Plumes francophones organisé par Amazon

Pour participer à ce concours, il faut écrire un livre (ou une longue nouvelle) de 24 pages minimum n’ayant jamais fait l’objet d’un contrat d’édition. Pas de thème imposé, pas de genre littéraire imposé, mais vous devez avoir plus de 18 ans et publier en langue française.

L’auteur doit inscrire la version numérique du livre sur la plateforme d’Amazon KDP Select, et assurer une exclusivité à Amazon jusqu’à la fin du concours. Ce sont les lecteurs qui élisent le gagnant sur la plateforme.

Les récompenses sont alléchantes : 3000 euros, un plan marketing de promotion en ligne, et l’opportunité de produire le livre audio de votre manuscrit par Audible. 

Et si vous ne remportez pas la Plume des lecteurs, il vous reste la Plume du jury qui vous permet tout de même de gagner le plan de promotion et le partenariat avec Audible.

Le concours se déroule généralement entre mai et août,  à surveiller sur le site d’Amazon.

Concours “Les talents de demain” de Kobo Writing Life

Ce concours d’écriture de roman est organisé par Kobo by Fnac et sa plateforme d’autoédition Kobo Writing Life en partenariat avec les éditions Préludes. Il se clôt généralement au mois de mai. Pour pouvoir participer, l’auteur·rice et le manuscrit ne doivent pas avoir été publiés auparavant, sauf si autoédités.

Le gagnant remportera la publication de son roman aux éditions Préludes aux formats papier et numérique, avec mise en avant exclusive à la Fnac, sur la librairie numérique Kobo.

Genre littéraire : littérature générale ou de littérature noire (roman noir, thriller psychologique). À noter que les genres suivants ne sont pas inclus : romance/érotique, science-fiction, fantasy, fantastique, romans d’horreur et romans jeunesse.

Le prix Zadig de la nouvelle policière

Depuis 2018, les Éditions Ex Æquo organisent un concours de nouvelles policières. Le jury se compose de professionnels de la répression du crime (avocats, juges, gendarmes, policiers, journalistes, criminologues et auteurs de romans policiers). Ex Æquo édite la nouvelle du gagnant sous forme d’un livre papier et en version ebook. Le gagnant reçoit la somme de 1 000 € offerte par le groupe Rivolier.

Le concours Gérard de Nerval de la nouvelle

Concours de nouvelles de l’association Gérard de Nerval et des Editions Arthémuse, les meilleures nouvelles sont publiées aux éditions Arthémuse et le prix d’excellence remporte 1000 €. Le concours se clôt généralement au mois de mai, avec un thème imposé qui diffère chaque année. (Thème 2022 : une troublante invitation). La nouvelle doit être originale et inédite et ne pas dépasser un nombre défini de caractères.

Le concours de nouvelles de l’Encrier Renversé

Cet appel à textes est ouvert à tous les auteurs francophones de plus de 15 ans, qu’ils soient résidents en France ou à l’étranger. Le thème est libre et la longueur maximum du texte fixée à 22 500 signes, soit 15 pages. C’est la ville de Castres, en tant que partenaire, qui offre le premier prix de 1 000 euros au grand gagnant.

Le Prix du Suspense Psychologique

Co-organisé depuis 2017 par les éditions Nouveaux Auteurs, les éditions Pocket et Prisma Media, ce concours de roman ouvert à tous permet de s’attaquer au genre du thriller psychologique et offre au lauréat la possibilité d’être publié à la fois en grand format et en format Pocket (date limite du concours cette année : 15/09/2022). Nos masterclasses pour écrire un thriller dirigées par Douglas Kennedy et par Bernard Minier peuvent vous apprendre les techniques d’écriture de ce genre et vous préparer à réussir ce concours.

Le prix du roman Femme Actuelle

Sa 16è édition se tient en 2023. Le jury est constitué exclusivement de lecteurs passionnés de la maison d’édition Les Nouveaux Auteurs, indépendants, non professionnels, qui remplissent des fiches de lectures. Il est ouvert à des romans n’ayant jamais été édités, sauf en autoédition ou à compte d’auteur. Les manuscrits doivent être envoyés sous format électronique, via le formulaire d’inscription sur le site de la maison d’édition Les Nouveaux Auteurs. Le manuscrit gagnant est publié par Les Nouveaux Auteurs, et mis en visibilité dans le magazine Femme Actuelle. Ce concours se veut une véritable pépinière de best-sellers car de nombreux·euses auteur·rices de talent ont été révélé·es grâce à ce prix, notamment Agnès Ledig.

Le prix du Livre Romantique Charleston

Ce concours de roman organisé par les éditions Charleston s’adresse aux écrivain·es jamais édités comme aux auteurs déjà édités (à la condition de ne pas avoir de contrat sur le texte soumis au concours).

Pour remporter ce concours littéraire dans son édition 2022, il vous faudra présenter un manuscrit original dans lequel au moins un personnage féminin fort nous invite au voyage et la fin de l’histoire doit absolument rester positive (date limite : 9 octobre 2022). Le prix est particulièrement intéressant puisque le lauréat remporte un contrat d’édition.

Le prix des étoiles Librinova

Ce concours littéraire, créé en 2016, offre une belle exposition aux auteurs qui n’ont pas encore été publiés par un éditeur traditionnel.

Il récompense tous les ans les meilleurs ouvrages auto-publiés entre le 1er décembre et le 30 novembre de l’année suivante.

Le jury est constitué de professionnels de l’édition. Le premier prix remporte un contrat d’agent littéraire avec Librinova et le prix coup de cœur bénéficie d’une mise en avant promotionnelle sur la plateforme NetGalley. Enfin, des prix spéciaux par catégorie sont décernés aux ouvrages les plus prometteurs de l’année. 

La plateforme d’autoédition Librinova propose régulièrement plusieurs concours d’écriture sur son site. Les thématiques et les genres de ces concours sont variés : fantasy « young adult », feel-good, romances historiques, thrillers, faits divers…

D’autres concours sur textes à la pelle.

Comment gagner un concours d'écriture ?

Tous les grands auteurs ont commencé par se confronter à un concours d’écriture. Bernard Werber nous raconte que lorsqu’il était jeune journaliste au Nouvel Observateur, il a remporté un concours prestigieux et c’est là que tout a commencé pour lui en tant que romancier, avec la reconnaissance d’un jury professionnel et une notoriété naissante auprès du grand public. S’il n’existe pas de recette miracle pour gagner un concours d’écriture, nous vous livrons quelques conseils réunis dans notre formation écriture. Donnez-vous les chances d’écrire une histoire originale et gagner un concours d’écriture :

Travaillez votre accroche

Les premières lignes de votre récit ont une importance capitale. Elles donnent le ton, l’énergie du livre, et montrent si l’auteur·rice a de la présence. Elles doivent nous emmener quelque part et être en résonance totale avec le reste du manuscrit, que ce soit une courte nouvelle ou un livre.

Les conseils d’Éric-Emmanuel Schmitt  :

Réussir le début de votre manuscrit, c’est l’art d’annoncer quelque chose en laissant le secret. Il faut qu’il y ait autant de choses révélées que de choses cachées.

Ne subissez pas la logique de cinéma qui veut donner le cadre avant les personnages. En littérature, utilisez la voie de la subjectivité et commencez par une intervention du personnage.

Vous devez toujours commencer votre histoire en sachant comment la finir.” Éric-Emmanuel Schmitt

Pour aller plus loin et maximiser vos chances de gagner un concours d’écriture, découvrez la masterclass pour écrire un livre du célèbre écrivain.

Pour séduire et convaincre le jury dès les premières phrases, Bernard Minier nous explique dans sa masterclass pour écrire un thriller qu’il ne s’agit pas forcément d’être spectaculaire, mais rester intrigant et apporter des informations au lecteur avec parcimonie et discrétion. Par exemple, ne donnez pas dans les 4 premières pages une tonne d’informations sur votre héros.

Les conseils de Bernard Minier :

Mettez vos personnages en action dès le début. Partagez avec le lecteur les émotions, les sentiments et les pensées de votre héros, ce qui permet d’impliquer immédiatement le jury et de l'associer spontanément à votre histoire.

Démarquez-vous avec une histoire vraiment originale

Pour bien raconter une histoire, il faut retrouver son âme d’enfant ». Bernard Werber

Vous rêvez d’écrire une histoire vraiment originale qui vous fasse sortir du lot ?

Les conseils de Bernard Werber :

Lorsque votre imagination vous joue des tours, il faut savoir laisser galoper son esprit, pour éliminer les barrières ou la crainte du jugement. Pour cela, vous devez retrouver votre esprit enfantin et primitif. C’est le meilleur état d’esprit pour permettre la création d’une histoire.

Prenez le temps de regarder autour de vous, soyez curieux·se, intéressez-vous aux autres, ils sont une source d’inspiration inépuisable.

Si vous voulez développer votre imagination, sa masterclass d’écriture créative vous donne les clés pour écrire une histoire vraiment originale

Pour Douglas Kennedy, ce qui fera l’originalité de votre histoire tiendra au fait que vous puiserez votre inspiration dans votre histoire personnelle, vos dilemmes, vos blessures. Ainsi, vous pourrez faire la différence grâce à votre capacité à prendre du recul et avoir un point de vue extérieur pour rendre le sujet vraiment intéressant. 

Idéalement, vous cumulerez plusieurs sources d’inspiration (une rencontre, une histoire de famille, un événement de votre vie personnelle…) pour obtenir un cocktail détonnant et vraiment original.

Retrouvez toutes les astuces pour écrire un thriller psychologique dans notre atelier d’écriture.

Enfin, un autre secret d’écrivain pour écrire une histoire originale réside sur le choix du point de vue. Dans sa masterclass pour écrire un livre, Éric-Emmanuel Schmitt insiste sur le rôle déterminant du point de vue qui permet de raconter une même histoire de façon très différente. Qu’il connaisse tout de ses personnages (romancier omniscient), qu’il parle à la 3è personne ou fasse l’emploi du « je » narratif, l’écrivain·e a le pouvoir de donner un angle et un ton vraiment original à une histoire.

Façonnez des personnages captivants

Vous avez envie d’écrire des histoires fascinantes ? Vous débordez d’imagination ? Mais vous ne savez pas comment les raconter.

Dans nos masterclasses, les auteurs vous expliquent que les personnages constituent la clé de voûte du roman. C’est bien souvent ce qui marque le plus dans un livre.

Les conseils de Bernard Werber :

Pour écrire une bonne histoire, il est important de considérer que le personnage est la clé du roman. Pour façonner un personnage captivant, il faut lui trouver un paradoxe enfoui et savoir le faire apparaître plus tard dans l’histoire. Pour cela, il faut tracer un chemin initiatique au personnage, avant même de commencer la narration. Il suffira de suivre le fil de ce chemin pour accompagner l’histoire et donner de l’épaisseur au récit.

Pour trouver un personnage vraiment intéressant, il faut lui trouver un paradoxe caché ».

Dans sa masterclass d’écriture créative, Bernard Werber vous révèle ses techniques permettant de créer un personnage consistant et tracer son chemin initiatique, pour aller encore plus loin dans l’imagination et l’originalité.

Tenez le jury en haleine

Un bon roman se termine toujours par un « effet waouh » qui consiste à sortir un lapin du chapeau. »

Vous avez envie d’écrire des histoires captivantes ? Vous avez beaucoup d’idées ?

Mais vous ne savez pas comment les mettre en forme pour écrire une nouvelle qui tiendra le jury en haleine.

Les conseils de Bernard Werber :

Pour écrire une histoire captivante, il ne faut pas tout révéler tout de suite. 

Le secret, c’est de ne pas donner au lecteur (ou au jury) ce qu’il a envie de savoir. 

Il est essentiel de gérer le suspense et créer le rebondissement jusqu’à la fin de l’histoire.

C’est donc dans la gestion de sa frustration que l’on va trouver le moyen de tenir le lecteur en haleine, pour son plus grand plaisir !

Bernard Werber vous révèle ses secrets pour créer du suspense et tenir le lecteur en haleine dans l’atelier d’écriture The Artist Academy. L’astuce est de savoir entretenir une petite zone de flou pour mettre le lecteur dans une dynamique active afin qu’il laisse parler son intuition. Vous devez construire toutes vos histoires en enchaînant des péripéties et des révélations, jusqu’à atteindre le climax à la fin de l’histoire.

Soignez le style et l’orthographe

Cela peut sembler évident, mais vous devez fournir un manuscrit irréprochable du point de vue de l’orthographe et de la syntaxe à chacune de vos participations à un concours littéraire. Pour cela, utilisez tous les moyens à votre disposition : un correcteur orthographique, un style adapté à votre genre, un texte aéré de dialogues, etc…

De plus, sachez que tous les écrivains pratiquent plusieurs relectures avant d’envoyer leur manuscrit à un éditeur. Faites-en de même avant d’envoyer votre nouvelle à un  jury :

- une première relecture à tête reposée, au moins 8 jours après, pour vérifier la tournure globale et le sens de la narration ;

- une deuxième relecture stylistique pour alléger et muscler votre texte : chassez les répétitions, les clichés (la nuit sombre…), les verbes faibles (être, avoir et faire), le « franglais », les expressions impersonnelles, les adverbes (« il ferma violemment la porte » devient « il claqua la porte »), les termes techniques s'ils ne sont pas nécessaires, la répétition de compléments, la répétition de mêmes prépositions dans une phrase, l'expression « en train de », etc…;

- une troisième relecture à voix haute afin de détecter toutes les anomalies de langage, les points de rupture dans la musicalité des phrases, et trouver une harmonie à votre récit.

Enfin, pensez à demander à un ou deux proches de votre choix de relire votre texte. Un premier regard extérieur avant de l’envoyer au jury permet de vérifier que vous n’avez pas laissé passer une erreur par manque de recul.

Si vous souhaitez écrire un thriller, Bernard Minier vous donne quelques conseils de style développés dans sa masterclass :

- Les 2 points essentiels sont la ponctuation et le rythme. Le rythme peut être modifié à volonté par un usage conscient, maîtrisé et créatif du point et de la virgule ;

- N’abusez pas des points d’exclamation dans les dialogues, n’y recourez que quand cela paraît indispensable, idem pour les 3 petits points ;

- Privilégiez la phrase courte, voire très courte, qui doit représenter 70 à 90% de votre texte. Plus la phrase sera courte, plus l’action sera rapide et palpitante.

À lire également, notre article “Comment écrire un roman en 11 conseils”.

Prenez le temps de comprendre les attentes du Jury

Pour gagner un concours littéraire, il faut écrire non seulement en respectant le thème imposé s’il y en a un mais aussi en respectant les intentions du jury. En effet, selon que votre concours soit proposé par un magazine ou par une maison d’édition, il aura un lectorat auquel il convient de vous adapter. La plupart du temps, vous commencerez par vous imprégner du magazine en question pour comprendre leurs attentes. Vous ferez de même avec une maison d’édition en étudiant le genre littéraire et le type d’auteurs qu’ils affectionnent. Renseignez-vous aussi sur les personnes qui composent le jury.

Enfin, prenez le temps de revenir sur les éditions précédentes de leurs appels à textes, et lisez les manuscrits qui ont gagné les années précédentes. Cela pourra vous permettre de comprendre si le jury a tendance à privilégier une chute vertigineuse, un conte fantastique et d’horreur, une romance contemporaine hyper glamour, etc…

collection écriture

Formation écriture

Assimilez les méthodes et les techniques des plus grands auteurs grâce à notre formation écriture 100% finançable

Pourquoi participer à un concours d’écriture ? 

Que vous soyez déjà expérimenté·e ou écrivain·e en herbe, il y a de nombreux avantages à participer à un concours de nouvelle :

Améliorer son écriture

Un concours littéraire constitue un formidable exercice d’écriture pour se perfectionner. C’est en effet l’occasion de répondre à une contrainte et se forcer à renforcer son style dans le but de gagner, tenter de nouvelles choses et expérimenter.

Expérimenter l’écriture sous contrainte

Un concours d’écriture permet à la fois d’écrire sur un thème imposé, une longueur limitée, et de s’entraîner à respecter une limite de temps pour finir un manuscrit. En effet, de nombreux écrivains peinent à lâcher leur texte et considèrent qu’il faudrait le reprendre sans cesse.

Trouver votre thème de prédilection. 

Plus vous ferez de concours de nouvelles, plus vous essayerez de nouvelles choses. Parfois, sortir de sa zone de confort permet de mieux se connaître, pas seulement d’aiguiser sa plume.

Mettre en place une discipline et de véritables rituels d’écriture

Les concours d’écriture feront de vous un·e écrivain·e expérimenté·e. Par la force des choses, et pour terminer la nouvelle que vous devez rendre, vous allez pouvoir tester les lieux et les heures qui conviennent le mieux à votre concentration pour écrire.

Savoir se présenter en tant qu’auteur·rice

Participer à un concours de nouvelles pour la première fois, c’est devenir écrivain·e aux yeux du monde et prendre confiance en soi. C’est l’occasion de vous comporter comme un·e écrivain·e, apprendre à pitcher votre manuscrit, écrire un lettre d’intention qui servira pour une maison d’édition, etc…

Se confronter à un avis extérieur - un jury professionnel bienveillant 

Difficile de savoir si ce que vous écrivez touche vos lecteurs sans avoir participé à un concours de nouvelles, à moins de tenter l'autopublication. Participer à un appel à textes permet d’avoir une idée de ce qui marche ou ce qui ne marche pas dans votre manière d’écrire.

Être reconnu·e en tant qu’auteur·rice

Être lauréat d’un concours, pour un·e auteur·rice en devenir, c’est l’occasion de gagner confiance en sa plume, et d’être encouragé·e à poursuivre dans cette voie. Un excellent moyen de se donner de la visibilité et de faire de l’autopromotion. Profitez-en pour valoriser ce concours auprès de la maison d’édition que vous visez.

Rencontrer des lecteur·rices et des professionnel·les de l’écriture

Les remises de prix sont l’occasion de belles rencontres avec les autres participants et avec les professionnels de l’édition. Intéressant pour élargir son réseau, sans compter qu’être lauréat d’un concours littéraire est un gage de talent pour les maisons d'édition.

Augmenter vos chances d’être édité·e 

Un concours de nouvelles est une bonne alternative pour attirer l’attention d’un éditeur, même si vous n’obtenez pas le premier prix. Cela montre que vous êtes déterminé·e. Dans certains concours, le gagnant peut se voir offrir un prix littéraire et surtout la publication de son texte dans un magazine, une revue, sur un site internet, par une maison d’édition, etc. Le concours constitue alors un tremplin pour vous lancer en tant qu’auteur·rice.

Prendre du plaisir à écrire

Les appels à textes sont assez nombreux pour pouvoir choisir ceux qui vous plaisent en fonction de votre style d’écriture. L’objectif est avant tout de participer pour écrire, s'entraîner et se faire plaisir !

Comment participer à un concours d’écriture ?

Les règles d’inscription et de longueur

Les concours d’écriture ont toujours un règlement qu’il s’agit de respecter à la lettre pour ne pas risquer d’être disqualifié·e. 

Il est très important d’en prendre connaissance avant de décider d’y participer ou non car certaines règles peuvent vous sembler trop inconfortables et vous risqueriez de perdre votre temps.

Pour la majorité des concours, vous écrivez le texte chez vous et l'envoyez, par voie postale ou par mail. Mais certains proposent un cadre différent comme les 24 heures d'écriture, qui constitue un véritable marathon littéraire.

Parmi les modalités les plus fréquentes :

  • l’envoi de votre manuscrit : par courrier ou par email
  • respecter un maximum de signes (espaces compris) ou de mots
  • démarrer impérativement votre texte par une phrase donnée 
  • suivre un thème imposé ou un genre littéraire
  • respecter la date limite d’envoi
  • l’âge du participant : par exemple, certains concours ne sont ouverts qu’aux jeunes, un âge limite étant fixé.
  • l’exclusivité du texte : de nombreux concours imposent que le texte proposé par le participant n’ait jamais été publié ou auto-publié auparavant.

Le choix du thème imposé

Parmi les autres règles à respecter, il y a l’exercice délicat qui consiste à la fois à savoir se démarquer des autres avec un texte original tout en respectant un thème ou un genre imposé. 

Pour cela, nous vous conseillons de relire plusieurs fois les consignes pendant que vous travaillez, afin de toujours vérifier que vous ne déviez pas trop. 

Par ailleurs, il convient de bien vérifier que le thème imposé vous permet de vous qualifier. En effet, dans certains cas, le thème peut être trop restreint ou trop vaste pour être sur·e de viser juste.

Exemple d’appel à textes à thème restreint : «Le post-apocalyptique, c’est une chose, mais n’existe-t-il pas des histoires intéressantes à raconter dans le feu de l’action, quand la calamité s’abat et que tout part à vau-l’eau ? Accident d’avion, invasion extraterrestre, immeuble en feu, épidémie mortelle, raz-de-marée, collision planétaire, éruption volcanique, tornade dévastatrice, naufrage, attaque de monstre géant, tremblement de terre : racontez-nous l’histoire de ces quelques personnages précipités dans un cataclysme qui les dépasse, leur combat pour la survie, leurs choix et questionnements de la onzième heure, leur héroïsme ou leur lâcheté dans la débâcle.»

Difficulté : le thème est restreint car il demande de raconter une histoire apocalyptique et d’être en pleine débâcle. C’est rare. 

Résultat : les organisateurs du concours ont décidé de le prolonger de trois mois avec le message suivant: « Nous avons reçu beaucoup de textes hors sujet (ayant lieu après la catastrophe) et beaucoup de textes aux thèmes redondants (apocalypse)».

Exemple d’appel à texte au thème très vaste : « Réalités »: «Veuillez noter que « Réalités » sera le titre de l’anthologie, mais qu’il ne s’agit pas du thème du concours d’écriture, car celui-ci est athématique. Nous acceptons des textes de science-fiction et de fantasy. Nous recherchons des textes présentant des univers riches et crédibles (même si la nouvelle ne permet que de l’entrevoir), dans lesquels se déroulent des intrigues originales – voire ambitieuses. Nous voulons rencontrer des personnages qui nous prendront aux tripes.»

Difficulté : tous les textes de Fantasy et de science-fiction sont acceptés. Cela signifie que n’importe quel écrivain ayant bien travaillé son texte, bien relu, et qui a parfois déjà gagné un concours peut participer. Bref, vous avez très peu de chance avec votre texte sur un sujet si large, sauf si vous avez un texte déjà écrit et bien travaillé dans votre tiroir.

Il existe un profond besoin d'écrire. Pour entretenir la mémoire, l’histoire de la famille, écrire pour faire rire, écrire pour vivre.

L’écriture représente un catalyseur, un exutoire, une passion, une thérapie…La liste est longue.

Vous voulez qu’on prenne enfin au sérieux votre désir d’écrire ?

Maximisez vos chances de réussite à un concours d’écriture en suivant notre formation d'écriture.

Les meilleurs auteurs dans une formation 100% finançable !