11 conseils d'auteurs pour écrire un roman

11 conseils d'auteurs pour écrire un roman

Un français sur trois rêve d’écrire. Si 3% d’entre eux ont déjà sauté le pas et possèdent un manuscrit, ce dernier reste souvent au stade d’ébauche dans un tiroir…

Vous en avez un aussi ? Vous vous demandez comment vous préparer à écrire un livre ? Commencer par écrire une nouvelle ?

Pour vous aider à vous lancer ou simplement améliorer votre récit, cet article vous propose 11 conseils d’écriture pour savoir comment écrire un roman, inspirés par les meilleurs écrivains.

1. Adoptez la posture d’un écrivain

Comment se préparer à écrire un livre ?

Vous avez envie d’écrire, mais vous avez des doutes ? Alors vous avez l’essentiel pour démarrer : l’envie et le doute. » 

C’est le discours tenu par Éric-Emmanuel Schmitt en introduction de sa masterclass d’écriture, proposée par The Artist Academy.

Au-delà de l’envie de raconter une histoire, il faut écrire non pas pour dire ce que l’on pense mais pour le découvrir ! En écrivant, vous entrez dans l’univers de la nuance, du doute, et de la remise en question.

Ce qui compte, c’est le feu qui vous anime pour écrire. Pendant l’écriture, vous devez garder à l’esprit ce qui anime votre flamme, ce désir d’écrire, même s’il est opaque et mystérieux.

Écrire donne un grand pouvoir, celui de transmettre des idées et ainsi pouvoir changer le monde dans lequel on vit.”  Bernard Werber.

Parmi les qualités essentielles d'un écrivain, tous les auteurs s'accordent sur la curiosité qui va permettre de développer votre imagination. Soyez curieux·se, ouvert·e au monde, aux gens, à l'étrangeté, bref, à la vie ! Et lisez beaucoup !

On ne devient pas auteur sans lire."  Bernard Minier

2. Laissez galoper votre imagination

L’imagination commence avec le récit d’une histoire, comme à l’époque des conteurs d’histoire au coin du feu.

Dès la préhistoire, le groupe se constitue autour des histoires qui se racontent et qui construisent une communauté. La tribu qui a la bonne histoire aura toujours un avantage sur celle qui n’en a pas : l’avenir appartient aux raconteurs d’histoire. C’est la base même de toutes les cultures, toutes les civilisations.

Pour être un bon écrivain, il ne faut pas juste avoir envie d’être un bon écrivain, il faut revenir à plus de simplicité, revenir à l’esprit primitif qui est simplement d’emporter les gens dans un monde imaginaire. Le sens du métier d’écrivain est aussi de permettre aux gens de se découvrir eux-mêmes en étant transporté par une histoire.

Si vous voulez libérer votre imagination, Bernard Werber vous donne les clés pour stimuler votre créativité et partir à la conquête de vous-même dans sa masterclass d'écriture créative. Il vous explique qu'il est primordial de suspendre tout jugement et vous montre comment écouter votre fantaisie, de ricochet en ricochet.

Ne bloquez pas trop sur vos premières idées. Pratiquez le lâcher prise pour laisser libre-court à votre imaginaire. Vous parviendrez à créer une histoire originale qui vous ressemble.

Dans sa formation écriture, Bernard Minier vous explique que l'imagination est un muscle qui se travaille et s'améliore constamment. Méfiez-vous des premières idées qui vous viennent et sont souvent clichées. Vous devez faire la guerre aux clichés, particulièrement dans l'écriture d'un thriller où il faut surprendre.

3. Suivez un atelier d'écriture

Pour savoir comment écrire un roman, vous devez certes avoir de l’imagination mais il faut savoir l’organiser.

Si vous êtes débutant·e ou si vous êtes bloqué·e dans votre écriture de roman, pensez à suivre un atelier d’écriture afin de vous soutenir et vous accompagner dans votre projet.

En fonction du temps que vous pourrez y consacrer, et à moindre coût, vous pouvez choisir un atelier d’écriture en ligne, qui offre plus de souplesse tout en permettant d’acquérir des techniques d’écrivain et recevoir des conseils d’écriture. Il permet en effet de se connecter facilement depuis votre canapé pour se concentrer tranquillement dans son écriture.

Si vous souhaitez passer au niveau supérieur, notre formation écriture avec accompagnement vous permet en quelques semaines d'obtenir une certification et d'être accompagné·e pour finir enfin le livre dont vous rêvez.

Que vous cherchiez à améliorer votre technique, votre style, ou à travailler votre inspiration, l’un des critères clés sera le choix de votre maître d’écriture. Le mieux est de connaître son travail, ses romans, pour vous permettre de savoir ce qu’il pourra vous apporter. Chez The Artist Academy, vous avez la chance d’être dirigé·e par les plus grands auteurs pour vous aider à écrire votre roman. Les masterclasses écriture sont découpées en chapitres vidéo et accompagnés d’exercices pratiques pour travailler les notions évoquées. De grands auteurs comme Éric-Emmanuel Schmitt, Bernard Werber, Douglas Kennedy et Bernard Minier, ainsi que Florence Sultan, directrice éditoriale, vous livrent leurs secrets d’écrivain pour réussir à écrire un livre.

Parcourez notre article "choisir sa masterclass d'écriture" pour comprendre ce que chacun d'entre eux peut vous apporter.

4. Trouvez votre sujet

Comment trouver le sujet de votre livre ? Ne cherchez pas trop loin. L’idée d’un sujet peut surgir à n’importe quel moment, au détour d’une conversation, d’une lecture, en écoutant des gens discuter…Mais avant tout, le sujet doit avoir mûri en vous depuis longtemps, comme une évidence, au point qu’il devienne constant dans votre esprit. Pour Éric-Emmanuel Schmitt, le sujet est votre arbre et il doit avoir ses racines en vous.

Si le sujet vous hante, vous saurez mieux vous l’approprier, en faire les contours, pour trouver comment l’aborder.

4 conseils pour trouver le sujet de votre livre :

  • Soyez attentifs et rêvez à partir de votre première idée. La plupart des gens qui pensent qu’ils n’ont pas d’idées sont ceux qui ne sont pas attentifs à ce qui traverse leur esprit.
  • Prenez le temps, avec énormément de délicatesse.
  • Travaillez vos obsessions. Cherchez des sujets autour et voyez si un sujet ne naît pas dans une faille de l’une de vos obsessions.
  • Imprégnez-vous de votre sujet une fois que vous commencerez à avoir une histoire. Allez sur les lieux que vous allez décrire, rencontrez les gens qui exercent les métiers de vos personnages, lisez sur tout ce dont vous allez parler.

 

Cependant, il n’est pas nécessaire d’avoir vécu les choses pour les écrire. La capacité à se projeter, à sentir les choses, l’empathie, sont des qualités essentielles pour parvenir à traiter un sujet.

L’imagination permet d’explorer le monde.” Bernard Werber

5. Créez des personnages fascinants

Pour  savoir comment écrire un livre, il est important de comprendre que les personnages en sont la clé.

Pour construire une histoire qui transporte vos lecteurs, il faut créer des personnages fascinants. Le lecteur va se prendre pour le héros. Parce que le héros va évoluer, le lecteur va évoluer et être happé par le roman.

C’est le personnage qui fait avancer l’intrigue et non l’histoire qui fait évoluer les personnages »  Bernard Werber.

Pour créer un personnage consistant, il faut :

  • Qu’il ait des contradictions, des tensions intérieures, pour lui donner de l’épaisseur
  • Ne pas tout révéler de lui, même si en tant qu’auteur, vous savez tout de sa personnalité et son histoire.
  • Qu’il vive des dilemmes et fasse des choix
  • Montrer ses failles et ses fragilités, progressivement
  • Qu’il soit vraiment utile à l’histoire : même les personnages secondaires doivent avoir un rôle à jouer dans l’intrigue à un moment donné.

 

Pour rendre votre personnage plus vivant, utilisez le dialogue. Vous apporterez des traits de caractère supplémentaires juste avec sa manière de s’exprimer, le ton employé, le vocabulaire, etc…

Vous pouvez créer des fiches personnages complètes comme celles qu'utilise et vous révèle Bernard Werber dans sa masterclass d'écriture créative : description physique, goûts, qualités et défauts, relations familiales et amicales, ambitions, pensées les plus intimes, etc…Cela vous permettra de piocher des informations dans votre personnage pour les livrer avec parcimonie tout au long de votre récit.

Le souvenir que l'on garde d'un bon roman tourne principalement autour des personnages." Bernard Minier

6. Structurez votre récit

Votre récit doit toujours avancer. Bernard Minier vous dira même que pour écrire un thriller, l'ennemi de votre histoire c'est le statique, l'immobilisme.

Une fois que vous avez votre histoire, avec quelques évènements clés, et vos personnages, vous devez composer l’intrigue comme suit : situation initiale, élément perturbateur, péripéties (qui peuvent se renouveler), puis situation finale.

Structurer ainsi votre histoire va vous permettre de construire un plan à votre livre.

Préparez un plan comme une série de rendez-vous. Il doit être schématique, ayant pour vocation d’éviter les pannes d’inspiration. Si des personnages manquaient à votre plan, laissez-les guider votre histoire.

Dans sa masterclass d’écriture créative, Bernard Werber vous révèle son arbre de vie. Cette structure en 10 points vous permet de créer votre histoire sur le cheminement du personnage, de son initiation, au commencement de l’histoire, jusqu’au climax et au dénouement final.

Il est essentiel de gérer le suspense et créer le rebondissement jusqu’à la fin de l’histoire. Toute l’histoire, au travers des étapes précédentes, évolue pour que le climax soit le plus fort possible. Il faut avoir bien pensé votre climax avant de commencer à écrire votre histoire.

C’est donc dans la gestion de sa frustration qu’on va trouver le moyen de tenir le lecteur en haleine, pour son plus grand plaisir ! Pensez à utiliser le flashback ou le flashforward pour plus de rebondissements.

Pour écrire un thriller ou un polar, Douglas Kennedy et Bernard Minier vous invitent à vous concentrer sur les émotions pour construire votre récit :

  • En jouant sur vos propres peurs ;
  • En plongeant vos personnages au coeur de multiples conflits (internes, extérieurs, etc...).

Les meilleurs auteurs dans une formation écriture avec accompagnement 100% finançable !

7. Travaillez votre style

Le style est au roman ce que la musique est au film. Il permet de faire vibrer les émotions. Un « truc » d’écrivain, c’est d’écouter des musiques de films qui permettent d’inspirer son écriture. Certains styles de musique inspirent des styles d’écriture. (hard rock, classique, etc…).

Au commencement, ne vous bloquez pas sous prétexte de vouloir trouver la phrase parfaite, le mot le plus juste. Éric-Emmanuel Schmitt vous conseillera de « laisser parler l’histoire et vivre la langue » afin d’être créatif. Vous relirez dans un second temps pour trouver le langage ou le vocabulaire parfait. Vous écrirez 80% de votre livre en 20% du temps. N’ayez pas peur de manquer de style, soyez juste pour servir votre histoire.

Ensuite, une phase de relecture stylistique approfondie vous permettra de corriger les erreurs de style.

A cette étape, gardez à l’esprit que le style est comme une sauce, qui cache le goût réel de l’aliment mais l’améliore aussi. Considérez que le style va agrémenter votre récit comme il agrémente un plat, à vous de voir si vous voulez le rendre piquant, assaisonné, doux, sucré-salé, etc…

Pour écrire un thriller, Bernard Minier vous expliquera que la ponctuation et le rythme sont essentiels :

  • Privilégiez les phrases courtes ;
  • Placez avec maîtrise les virgules et les points, sans abuser des points d'exclamation.

8. Peaufinez les premières lignes

Le premier paragraphe est peut-être le plus important de votre livre." Bernard Minier

Pour écrire une histoire captivante, soignez les premières lignes de votre livre. Elles ont une importance capitale. Elles doivent donner le ton, sans trop en dire non plus, afin de susciter l’envie d’aller plus loin.

Dès le début, vous déterminerez assez vite si les paragraphes seront longs ou courts, denses ou aérés, avec beaucoup de dialogues ou non.

Le début du livre va vous permettre d’organiser la suite. Il doit emmener le lecteur quelque part et être en résonance totale avec votre livre.

Ensuite, faites évoluer l’intrigue pour révéler progressivement des choses à vos lecteurs.

Vous devez toujours commencer votre histoire en sachant comment la finir »  Bernard Werber

9. Cultivez votre originalité

Après avoir travaillé votre plan, demandez-vous si votre histoire est originale. A-t-elle déjà été traitée ? Sous quel angle ?

Jouez sur le fond et la forme

Si vous conservez un plan classique, votre histoire risque de manquer d’originalité. Quand vous avez votre plan, changez-le ! Tentez des choses nouvelles et amusez-vous. Comme un artisan, tâchez de proposer des choses différentes à vos lecteurs.

Afin de trouver des idées vraiment originales et avoir une écriture créative, Bernard Werber vous conseillera de rechercher l’imagination dans votre inconscient.

Cette méthode d’exploration, largement éprouvée et approuvée par le célèbre écrivain, s’applique en utilisant la relaxation. Elle permet de « trouver un énorme plaisir à écrire et créer des mondes, tout seul. »

L’écrivain a mis en place des techniques pour aller plus vite à l’essentiel, pour créer des personnages plus prenants, pour développer l’imaginaire.

Il vous révèle ses techniques originales dans sa masterclass écriture.

Trouvez votre point de vue

Parfois, ce qui permet d’écrire un livre est la nouveauté du point de vue ».  Éric-Emmanuel Schmitt

Vous pensez que votre histoire n’est pas originale, que tout a déjà été écrit sur le sujet…Dans sa masterclass pour écrire un livre, Éric-Emmanuel Schmitt vous explique comment faire un livre vraiment original tout en traitant d’un sujet qui n’a rien de nouveau.

S’il n’y a pas de nécessité à trouver un sujet original, trouver l’angle pour le raconter et notamment le point de vue est très important pour apporter de la nouveauté.

En tant qu’écrivain, vous avez plusieurs façons de raconter un même livre. Le secret se situe sur le point de vue que vous allez choisir. Qu’il connaisse tout de ses personnages, qu’il parle à la 3è personne ou fasse l’emploi du « je » narratif, le romancier a le pouvoir de donner un angle et un ton vraiment original sur une histoire.

Éric-Emmanuel Schmitt vous livre tous ses secrets de romancier afin de vous aider à déterminer le point de vue qui fera de votre roman une histoire vraiment originale.

10. Soignez votre fin


Un bon roman termine toujours par un « effet waouh » qui consiste à sortir un lapin du chapeau. »  Bernard Werber

Pour écrire une histoire captivante, il ne faut pas tout révéler tout de suite. Le secret, c’est de ne pas donner au lecteur ce qu’il a envie de savoir.

Il est essentiel de gérer le suspense et créer le rebondissement jusqu’à la fin de l’histoire. C’est donc dans la gestion de sa frustration qu’on va trouver le moyen de tenir le lecteur en haleine, pour son plus grand plaisir !

Vous pouvez rédiger plusieurs fins afin de savoir laquelle fonctionne le mieux. Ne perdez pas de vue que votre histoire est vivante et mouvante, et qu’il faut un équilibre parfait pour aboutir au climax et à la chute.

Ne choisissez pas une fin trop prévisible. Il arrive que certains grands écrivains passent des années pour trouver une fin vraiment extraordinaire à leur roman.

Dans sa masterclass d'écriture créative, Bernard Werber vous révèle ses secrets pour créer du suspense et tenir le lecteur en haleine.

11. Faites une triple relecture

Une fois que vous avez terminé votre manuscrit, il reste encore l'étape primordiale de la relecture avant de publier un livre. 

Votre première relecture doit être personnelle. Ne faites pas lire votre roman aux autres avant de l’avoir entièrement relu vous-même. Idéalement, laissez passer quelques jours voire quelques semaines, pour mettre votre manuscrit en jachère. Ensuite, relisez votre récit d’une traite pour vérifier la cohérence de l’histoire.

C’est le moment de modifier le plan, changer la structure, vérifier que la présence d’un personnage secondaire est bien utile, ou placer son intervention plus tôt ou plus tard dans le récit.

La deuxième relecture sera stylistique. Vous pourrez relever les répétitions, enrichir le vocabulaire, raccourcir ou allonger vos phrases, ajouter des dialogues si vous voulez rythmer votre récit. Dans sa masterclass publier un livre, Florence Sultan, directrice éditoriale, vous a concocté une checklist indispensable pour n'oublier aucun point de vérification avant d'envoyer votre manuscrit aux maisons d'édition.

Vous allez traquer toutes les redondances, toutes les épaisseurs, tout ce qui va empâter votre texte, et être d'une exigence sans aucune concession."  Florence Sultan

Enfin, votre dernière relecture doit être faite à voix haute. Éric-Emmanuel Schmitt vous conseille d’écouter votre texte pour trouver le rythme et la musicalité de votre récit. Ce sont les derniers ajustements, les dernières notes de votre symphonie de mots.

Enfin, l’heure est venue de dévoiler votre œuvre. Vous devez choisir un premier lecteur qui pourra vous donner des conseils sur la cohérence de l’histoire en toute bienveillance. Même à ce stade, vous pouvez décider de tout changer, revoir un évènement de l’histoire ou modifier la fin. Ne tombez pas amoureux de votre première version !

Écrire un roman est un rêve pour beaucoup d’entre nous. En suivant les conseils de nos écrivains de renom, vous trouverez l’inspiration et vous pourrez vous constituer votre propre boîte à outils qui vous permettra d’écrire le livre qui vous ressemble.

Vous craignez de ne pas être à la hauteur ? Pourtant, grâce à nos formations d’écriture, certains de nos membres, comme Julien Boissaye , Catherine Martin, ou Anne-Lise Besnier, ont pu réaliser leur rêve et éditer leur premier roman.