La description des personnages : 7 astuces pour décrire les visages

Un visage humain en dit long sur une personne. En écriture créative, décrire le visage d’un personnage peut révéler des informations sur qui il est et ce qu’il ressent. Les écrivains peuvent zoomer sur des caractéristiques individuelles, comme les yeux ou la bouche, ou décrire un visage dans son intégralité afin de peindre une image d’un personnage. Apprenez à développer un personnage à travers son attribut le plus révélateur : son visage.

Lorsque vous écrivez une histoire, il est non seulement important de pouvoir décrire le physique de vos personnages, mais aussi de savoir les différentes impressions que ces détails apporteront au lecteur. Vous trouverez ci-dessous un guide sur la manière dont vous pouvez décrire un personnage ainsi que certaines choses à garder à l’esprit lors de votre rédaction.

7 conseils pour décrire les visages

Les caractéristiques physiques des visages de vos personnages sont des détails importants à inclure dans vos histoires. Ils aident à donner vie aux personnages, surtout lorsque vous les présentez pour la première fois. Ils peuvent aussi révéler des émotions et des réactions et aider à créer l’ambiance d’une scène sans s’appuyer sur le dialogue. De plus, les traits de personnalité, la morphologie, le langage corporel, l’apparence physique, les caractéristiques faciales uniques de votre personnage peuvent en dire plus sur qui il est. En utilisant l’écriture descriptive, un écrivain peut améliorer la description du personnage en détaillant les traits et les expressions du visage. Voici 7 conseils pour décrire les visages dans votre écriture :

1. Utilisez un langage figuré pour décrire le visage d’un personnage

Lorsque vous présentez un personnage pour la première fois et que vous souhaitez que le lecteur crée une image dans son esprit, utilisez un langage figuré pour décrire le visage du personnage au lieu de simplement énoncer les qualités évidentes. Par exemple, vous pouvez utiliser des comparaisons et des métaphores. Il n’y a rien de mal à dire simplement : « Elle a les cheveux blonds », mais vous pouvez aussi utiliser une comparaison : « Ses cheveux étaient dorés comme le soleil. Dans Great Expectations, Charles Dickens utilise une métaphore unique afin de décrire une caractéristique du visage d’un personnage.

2. Créez des expressions faciales qui révèlent des émotions

La façon dont les yeux, les sourcils, le nez, le front, la bouche et le menton d’un personnage bougent à l’unisson peut permettre au lecteur de connaître ses émotions. Un personnage peut avoir un tic facial lorsqu’il devient nerveux. Qu’il s’agisse de sourcils levés et d’une bouche incurvée en un sourire ou d’un front plissé et d’une lèvre supérieure courbée en un air renfrogné, vous pouvez utiliser les expressions d’un personnage au lieu d’un dialogue afin de révéler ses sentiments à propos d’une situation.

3. Encadrez le visage de votre personnage avec une coiffure qui reflète son histoire

La description d'un personnage en dit beaucoup sur son histoire. Plus vous étoffez leur description, plus vous servez l'intrigue de votre roman.

Des cheveux rasés très courts peuvent laisser imaginer qu'il s'agit d'un militaire ou de quelqu’un qui aime avoir le contrôle. Une queue de cheval ou des nattes peuvent indiquer un jeune personnage. Décrivez la couleur des cheveux d’un personnage (cheveux noirs, cheveux foncés, brune, rousse, blonde, grise ou blanche) de manière intéressante au lieu de simplement indiquer la nuance. Cela fait une différence si votre personnage teint ses cheveux ou garde sa couleur naturelle. Décrivez la longueur des cheveux. Une femme d’affaires confiante peut avoir les cheveux courts ou mi-longs. Un musicien peut avoir les cheveux plus longs. Associez la coiffure de votre personnage à sa personnalité.

4. Faites de la pilosité faciale un élément du style d’un personnage

La manière dont un personnage masculin garde ou entretient sa pilosité faciale est révélateur. S’il est constamment rasé de près, il pourrait occuper un emploi régulier dans l’entreprise. Un peu de chaume peut signifier une carrière plus décontractée. De la barbe aux favoris en passant par la barbiche, les poils du visage aident à brosser un tableau d’un personnage masculin et peuvent aider à représenter sa vie et ce qu’il fait.

5. Mettez en scène les yeux telles les fenêtres sur l’âme

Il existe une infinité de façons de représenter les yeux. Décrivez des caractéristiques évidentes comme la couleur des yeux : yeux verts, yeux bleus, yeux bruns, yeux gris ou yeux noirs. Mettez en valeur leur forme : ronde, en amande, étroite. Pensez à toute la structure orbitale, des paupières aux cils. Illustrez comment les yeux sont placés par rapport au visage du personnage : enfoncés, écartés ou rapprochés. Donnez aux yeux leurs propres mouvements pour puiser dans les sentiments d’un personnage. Laissez les yeux d’un personnage scintiller, loucher, regarder ou éblouir.

6. Décrivez la peau de votre personnage

Le ton et la texture de la peau d’un personnage peuvent donner un aperçu de sa vie. Le visage d’un enfant peut être couvert de taches de rousseur. Un personnage maladif peut sembler pâteux. Un vieux cow-boy peut être beau et robuste avec une peau escarpée.

7. Donnez à votre personnage des traits faciaux uniques

Mettez un personnage à part avec des traits du visage distinctifs. Donnez-leur des fossettes, des taches de rousseur ou des marques uniques sur leur visage. Donnez-leur une mauvaise vision afin qu’ils doivent porter des lunettes. Peut-être qu’ils portent un maquillage épais ou ont des piercings. Pensez à différentes manières de créer des traits de visage uniques qui aident à définir un personnage.

Quelques conseils

Vous pouvez également choisir et sélectionner des traits de caractère des membres de votre famille, de vos amis et des célébrités. Trouvez simplement les traits de personnalité qui vous inspirent et créez une combinaison considérable.

A l'instar de Bernard Werber qui échaffaude une véritable carte d'identité complète avec photo, faites un croquis de chacun de vos personnages avant de le décrire. Ces traits de caractère inspirent-ils et sur quelle personnalité ?

Dans une histoire vraie, il ne faut pas faire trop de descriptions, surtout en même temps (ne tombez pas dans le piège de "Je regarde dans le miroir, j’admire mon nez crochu et mon visage en forme de cœur, garni avec une mèche de couleur miel !"). De temps en temps, insérez des détails flous : "à l’aide d’une brosse, elle dégagea de son visage ses cheveux de couleur rouge sang. Ses yeux sont aussi d’une couleur gris clair comme la mer." Vous n’aurez peut-être pas à décrire chaque partie de son visage. Il faut également bien laisser la place à l’imagination du lecteur, pour qu'il il ne soit pas trop ennuyé au fur et à mesure qu’il lit. 

collection écriture

Pass illimité

Assimilez les méthodes et les techniques des plus grands auteurs grâce au Pass illimité qui vous donne accès à tous les cours d’écriture actuellement disponibles + ceux à venir.