Comment écrire un essai ? Suivez les règles de rédaction pour écrire un essai

Comment écrire un essai ? Suivez les règles de rédaction pour écrire un essai

Rédiger un essai peut faire peur, parce que vous ne savez pas comment organiser vos idées ni quoi écrire. Heureusement, il y a des méthodes de rédaction d’essai ! Il suffit de suivre des règles certes assez strictes mais qui offrent un cadre et vous rassureront.

Quelques règles de rédaction pour écrire un essai

Méthode pour l’introduction

L’introduction doit contenir deux thèmes principaux :

  • Toute information de base dont le lecteur aura besoin afin de donner un sens à votre essai
  • Une feuille de route indiquant comment vous allez répondre à la question, avec vos principaux points et votre conclusion de base.

Astuce : il est souvent plus facile d’écrire la partie feuille de route de l’introduction à la fin, lorsque vous savez quels seront vos points principaux.

Règles pour le corps du paragraphe principal

Le corps principal de votre essai sera composé de plusieurs paragraphes ; le nombre de paragraphes dépendra de votre nombre de mots et de la complexité de votre argumentation. Les paragraphes académiques sont généralement plus longs que prévu et en règle générale, un paragraphe égale un point. Le paragraphe doit commencer par une phrase de sujet qui énonce clairement le point du paragraphe. Il s’agit généralement de la première phrase du paragraphe (bien que parfois cela puisse être la deuxième phrase, la première étant quelque chose qui la relie au paragraphe précédent).

Entraînez-vous à écrire un essai grâce à notre article hyper complet sur les jeux d'écriture.

Comment structurer mon essai ?

Lister vos sujets

Une bonne façon de construire un essai est d’écrire une liste de vos sujets. Cela vous permettra de voir comment l’argument se développe et où des arguments supplémentaires sont nécessaires, etc. La phrase introduisant le sujet doit être suivie de phrases contenant des preuves pour étayer le point. Vous ne pouvez pas simplement dire que quelque chose est vrai sans aucune information à l’appui. 

Les preuves se présentent généralement sous la forme d’informations provenant d’autres sources telles que des livres, des revues universitaires ou des sites Web réputés. Il peut s’agir d’une citation directe, mais il est généralement préférable de l’écrire dans vos propres mots. Lorsque vous fournissez des informations provenant d’autres sources, vous devez fournir des citations dans le texte qui renvoient à votre bibliographie (ou des notes de bas de page si vous utilisez). Les preuves peuvent également être vos propres données ou vos propres expériences (en particulier dans les essais de réflexion).

La dernière section du paragraphe doit être votre propre analyse des raisons pour lesquelles le point est pertinent pour l’essai. Comment cela vous aide-t-il à répondre à la question ? Comment développe-t-il votre argumentation ? 

Conseils d'Eric-Emmanuel Schmitt pour la longueur de votre essai

Parmi les questionnements autour de la structure d'un essai se pose celui de la longueur de votre argumentation. Comment viser juste pour rester captivant tout en étayant suffisamment votre argumentation ?

Éric-Emmanuel Schmitt vous guide en vous posant les bonnes questions :

  • Devez-vous passer par tous les détails pour que le message soit clair ?
  • Pouvez-vous utiliser un message fort qui permettra de passer votre idée à merveille de manière percutante ?
  • Est-ce que votre essai est assez dense pour être pertinent ?
  • Connaissez-vous le type d'écrivain que vous êtes ?

Parfois, il faut que ce soit très court pour que ce soit fort."

Ainsi, déterminez bien si vous devez passer par tous les détails ou pas pour que votre argumentation soit claire. Il faut trier ce qui est utile ou non pour ce que vous voulez démontrer.

Vous craignez peut-être que votre essai ne soit pas assez dense ? Analysez le type d'écrivain que vous êtes.

Des évènements minuscules peuvent raconter l'âme humaine, des récits incroyables (et plus longs) racontent le monde. 

N'essayez pas d'imiter d'autres écrivains mais soyez fidèle à votre type d'écriture. Certains ont la phrase facile et écrivent avec une grande fluidité et gardent le lecteur captivé. D'autres sauront trouver les mots justes qui permettent d'aller droit au but avec beaucoup de talent.

Il s'agit donc de faire un diagnostic lucide de ce pour quoi vous êtes doué ou non.

L'essentiel, c'est de donner du sens à votre essai pour qu'il soit porteur de votre message.

Règles pour la conclusion

Après avoir fait vos recherches et avoir une idée de vos principaux arguments, il vaut souvent la peine de rédiger un projet de conclusion très simple avant de rédiger le corps principal de votre essai. Il est plus facile de planifier un voyage si vous savez où vous allez. Cela vous empêche de partir sur des tangentes, vous pouvez vous demander « ce point est-il pertinent pour ma conclusion ? » Sinon, vous pouvez laisser tomber !

Rappelez-vous cependant que rien n’est (encore) figé dans le marbre et que vous pouvez ajuster la conclusion si votre argument se développe au fur et à mesure que vous planifiez votre essai (ou le changez complètement si vous découvrez des informations contradictoires convaincantes au cours de toute autre lecture).

La conclusion doit tout rassembler. Cela ne devrait jamais être une surprise. Elle doit couler de source à partir des arguments de votre corps principal. Il ne devrait y avoir aucune nouvelle preuve (et donc pas besoin de citations) dans votre conclusion.

Si vous souhaitez aller plus loin et vous donner les chances de devenir écrivain, découvrez notre formation Ecrire un livre dirigée par des auteurs aussi talentueux que Bernard Werber, Éric-Emmanuel Schmitt ou Bernard Minier. Ces virtuoses de l'écriture vous prodiguent leurs meilleurs conseils, techniques et savoir-faire dans une formation 100% en ligne et finançable CPF, incluant des séances de coaching personnalisé pour vous aider dans votre projet d'écriture. 

Articles similaires.