Devenir écrivain : Stéphane Genêt publie son 1er roman après ses masterclasses d

Devenir écrivain : Stéphane Genêt publie son 1er roman après ses masterclasses d

Pour devenir écrivain, Stéphane Genêt a beaucoup écrit, et depuis toujours. Membre de The Artist Academy, il a aussi suivi deux masterclasses en ligne d’écriture. D’abord la masterclass de Eric-Emmanuel Schmitt, puis la masterclass de Bernard Werber.

Professeur d’Histoire-Géographie en lycée à Tours, il est aussi, depuis plus récemment, écrivain sur son temps de loisirs. Son genre ? Le roman historique !

En effet, à 45 ans, le tourangeau passionné d’Histoire publie chez Librinova son premier roman : L’Affaire Ecossaise.

Interview d’un passionné d’Histoire et d’écriture !

La masterclass d’écriture d’Eric-Emmanuel Schmitt : une méthologie d’écriture

« J’ai d’abord suivi la masterclass d’Eric-Emmanuel Schmitt, qui m’a évidemment beaucoup intéressé.

C’est une masterclass dans laquelle on se fait guider. L’auteur nous entraîne sur ce que c’est que d’écrire. Il nous explique comment améliorer son style, comment trouver des axes intéressants pour écrire son roman…

C’est une formation pour les gens qui ont déjà commencé à écrire et se demandent comment améliorer leur texte, mais elle s’adresse aussi à ceux qui se demandent s’ils doivent écrire. »

Quand on lui demande ce qui l’a le plus marqué dans cet atelier en ligne d’écriture, Stéphane poursuit :

« Ce qui m’a le plus marqué dans cette masterclass, c’est le passage sur la création des personnages. Eric-Emmanuel Schmitt explique qu’il n’est pas nécessaire de tout détailler, et que de petites touches suffisent si les lecteurs peuvent se visualiser les choses. Il faut laisser le lecteur s’imaginer lui-même les choses ! »

Racontez-nous votre expérience avec la communauté de The Artist Academy ?

« Un aspect qui est vraiment très intéressant c’est de pouvoir publier ses textes et d’avoir une communauté qui lit ce qu’on publie, qui donne son avis, et qui encourage aussi. C’est une communauté bienveillante.

Très souvent les remarques que j’ai pu avoir sur mes textes, quand je faisais les exercices des masterclasses, étaient très sympathiques et bienveillantes. C’est très utile d’ailleurs les exercices. »

L’affaire écossaise : un roman adapté de sa thèse en histoire moderne

L’affaire écossaise est donc le premier roman de Stéphane Genêt. On y suit Leslie, espion écossais, qui part en mission en pleine rébellion écossaise contre le roi d’Angleterre. Inspiré d’une histoire vraie et d’anecdotes réelles, le héros Leslie sort en effet de la poussière des livres d’Histoire grâce à son auteur.

« J’ai fait une thèse en histoire moderne sur l’espionnage à l’époque de Louis XV. Il y a avait beaucoup d’anecdotes amusantes et je trouvais dommage de ne pas en faire profiter le plus grand monde. J’ai donc extirpé quelques histoires pour en faire un roman et aller au-delà du lectorat habituel des thèses ».

Premier roman donc pour le professeur d’Histoire, mais ça ne sera certainement pas le dernier puisqu’il s’agit du premier volet d’une série d’espionnage : Leslie, espion du roi.

Stéphane Genêt : la passion de l’Histoire

« Ce qui m’amuse, c’est de faire sortir des histoires de l’oubli. Des histoires que j’ai découvertes pendant mes recherches de thèses. Des vies que j’aime sortir de la poussière et qu’il est dommage que les gens ne connaissent pas.

J’essaye de propager ma passion de l’Histoire par mes écrits. J’aime bien écrire, j’aime bien raconter des histoires. Et je ne manque pas d’idées.

Ce qui me manque, c’est le temps pour les écrire ! »

L’Affaire écossaise, de Stéphane Genêt, est disponible en commande dans toutes les libraires en version papier, mais aussi en ebook sur Amazon, Cultura ou Librinova.