Comment choisir sa masterclass d’écriture ? (partie 2)

Comment choisir sa masterclass d’écriture ? (partie 2)

Pour savoir comment choisir entre les 3 masterclasses d’écriture en ligne et vous apporter des réponses, nous avons regardé comment Éric-Emmanuel Schmitt, Bernard Werber et Douglas Kennedy vous apportent des conseils complémentaires sur deux problématiques clés pour écrire un roman : l’inspiration et le suspense.

1. Comment trouver l’inspiration et éviter le syndrome de la page blanche ?

Éric-Emmanuel Schmitt, Bernard Werber et Douglas Kennedy partagent dans leurs masterclasses leurs secrets et leur quotidien d’écrivain pour trouver l’inspiration. Découvrez les secrets d’écriture qui font d’eux les auteurs à succès que l’on connait.

Pour Éric-Emmanuel Schmitt : vous devez trouver ce qui anime votre flamme

Pas à pas, avec votre singularité et ce que vous avez envie de raconter, l’écrivain vous guide vers les bienfaits du lâcher prise pour écrire un roman où vous saurez laisser parler l’histoire et vivre la langue.

« Il n’y a pas de panne qu’une marche n’ait résolu. Il ne faut pas craindre le syndrome de la page blanche. Il doit faire partie du processus normal d’écriture. Je fais de longues marches pour retrouver l’inspiration. »

La panne peut être utile et révéler autre chose : le choix de votre sujet n’est pas le bon. Vous n’avez peut-être pas suffisamment de racines en vous pour nourrir le sujet en profondeur. Choisissez les sujets qui vous animent et deviennent obsessionnels.

Dans sa masterclass, Éric-Emmanuel Schmitt vous accompagne pour aller au bout de votre projet d’écriture et devenir l’écrivain que vous êtes.

Pour Bernard Werber : la quête de l’originalité

Afin de trouver des idées vraiment originales pour écrire une histoire, il faut rechercher l’imagination dans son inconscient. Grâce à l’hypnose, l’écrivain explore son inconscient et découvre ses vies antérieures.


Cette méthode d’exploration, largement éprouvée et approuvée par Bernard Werber, s’applique en utilisant la relaxation. Elle permet de « trouver un énorme plaisir à écrire et créer des mondes, tout seul. ».


L’écrivain a mis en place des techniques pour aller plus vite à l’essentiel, pour créer des personnages plus prenants, pour développer l’imaginaire. « Pour bien raconter une histoire, il faut retrouver son âme d’enfant ».

Lorsque votre imagination vous joue des tours, il faut savoir laisser galoper son esprit, pour éliminer les barrières ou la crainte du jugement. Pour cela, vous devez retrouver votre esprit enfantin et primitif. C’est le meilleur état d’esprit pour permettre la création d’une histoire.

Bernard Werber vous promet une masterclass où vous allez apprendre à « créer, imaginer, trouver du plaisir à inventer des choses qui n’existent pas, et les transmettre aux autres ».

Pour Douglas Kennedy, chaque vie est un roman

Avec lui, vous devez vous inspirer de votre vie et celle des autres et en saisir la complexité. Votre histoire personnelle, vos blessures, seront autant de sources d’inspiration pour construire une histoire captivante qui parle au plus grand nombre car elle pourrait aussi vous arriver.

Il croit aussi en l’importance du subconscient qui va faire évoluer son histoire et pour cela il relit ses dernières pages avant de s’endormir.

Au travers de ses récits personnels et les nombreuses références littéraires qui ont jalonné son parcours et l’ont inspiré, Douglas Kennedy vous dévoile sa voie pour trouver l’inspiration.

2. Comment créer le suspense pour amener le lecteur à aller jusqu’au bout de votre roman ?

Vous apprendrez tout sur la maîtrise du suspense et du rebondissement grâce à nos masterclasses d’écriture en ligne.

Pour Bernard Werber, il faut entretenir une petite zone de flou pour mettre le lecteur dans une dynamique active et qu’il laisse parler son intuition. Vous devez construire toutes vos histoires en enchainant des péripéties et des révélations, jusqu’à atteindre le climax à la fin de l’histoire.

” Le secret, c’est de ne pas donner au lecteur ce qu’il a envie de savoir “. 

C’est donc dans la gestion de sa frustration qu’on va trouver le moyen de tenir le lecteur en haleine, pour son plus grand plaisir !

Pour le spécialiste de l’intrigue et du suspense Douglas Kennedy, il faut faire basculer la vie quotidienne de vos personnages pour réussir l’intrigue. Derrière chaque histoire, il y a un dilemme qui constitue une crise : cette crise commence à mettre en tension le récit et crée le suspense. Dans sa masterclass inédite, il vous livre tous ses conseils pour écrire votre thriller psychologique.

Pour Éric-Emmanuel Schmitt, le suspense réside dans ce que l’on dévoile sur les personnages ou les descriptions. La fascination et la séduction pour un personnage vient de ce qu’on ne sait pas tout de lui. Laissez-lui une souplesse entre le prévisible et l’imprévisible.

Vous devrez éviter l’exhaustivité dans vos descriptions, elles créent l’ennui. Faites plutôt ressentir le lieu ou l’action au travers du personnage, pour que le lecteur reste actif en essayant de comprendre.

Retrouvez la première partie de cet article Comment choisir sa masterclass d’écriture ?

Grâce à nos 3 masterclasses écriture, vous apprendrez des univers de chacun pour constituer le vôtre. Les membres de nos masterclasses nous témoignent des apports différenciés et de la vision très complémentaire que peuvent vous apporter chacun des écrivains.

Vous avez encore des doutes sur votre choix ? Rendez-vous sur les pages de nos auteurs Bernard Werber, Éric-Emmanuel Schmitt et Douglas Kennedy pour demander à recevoir gratuitement un chapitre de leur masterclass et vous faire votre propre idée.