Comment améliorer sa diction : 12 exercices de respiration et d’articulation

Comment améliorer sa diction : 12 exercices de respiration et d’articulation

La voix est un instrument clé pour un·e acteur·rice et la diction (étymologiquement « l'art de dire ») se travaille tout au long d’une carrière. Celle-ci est un élément fondamental de l'expression orale qui se décompose en articulation d’une part et prononciation de l’autre. Mieux se faire comprendre par son public, c’est l’assurance d'avoir plus d'impact lors des représentations. 

Qu'est-ce que l’articulation ?

L'articulation est l'acte physique permettant une expression vocale claire et distincte. Vous articulez les sons avec vos lèvres, vos dents, votre langue, votre mâchoire et votre palais et utilisez votre bouche pour faire varier ces sons, en moduler le ton, le volume, la hauteur et la qualité. C’est une compétence littéralement essentielle à maîtriser. 

Pourquoi les exercices d'articulation sont-ils si importants ?

Pour améliorer sa diction, il est essentiel de chauffer et d'entraîner sa voix mais aussi de « muscler son masque facial », le visage parlant par définition toujours avant les mots.

Pratiquer des exercices vous aide ainsi à :

  • Marquer les syllabes et les voyelles pour bien vous faire comprendre, chaque mot ressortant plus net et intelligible.
  • Entraîner votre bouche, celle-ci devant être suffisamment ouverte au moment du discours pour que le son en ressorte clairement.
  • Parler plus fort, moins vite, plus longtemps… de quoi permettre au public d’entendre et d’adhérer. 
  • Donner du rythme à vos phrases, éviter de parler de manière monotone.
  • Respirer par le diaphragme, gérer la pression d'air en rapport avec le message pour tenir votre voix, mieux la contrôler et améliorer vos capacités respiratoires.

Que faire avant de commencer les exercices de diction ?

Avant toute chose, offrez-vous cinq minutes pour détendre les muscles que vous allez utiliser. 

  • Relâchez votre mâchoire, souvent appelée « la prison des mots » (!). Massez-la en vous concentrant spécifiquement sur la charnière, généralement très tendue.
  • Massez également vos lèvres et tournez votre langue plusieurs fois dans votre bouche et à l’extérieur.

Toutes les masterclasses acting en illimité + celles à venir

2 exercices techniques pour contrôler votre respiration

Une bonne diction commence toujours par un bon contrôle de sa respiration. 

Commencez par ajuster votre posture pour vous tenir bien droit.e et pouvoir tenir plus longtemps; puis lancez-vous dans ces deux exercices. 

  • Le « Hum ». Inspirez. Commencez à diffuser votre « hum » tout en expirant lentement et allez jusqu’au bout de votre souffle. Faites ceci cinq fois. 

  • Le « Ha ». Levez-vous et placez vos mains sur votre abdomen. Inspirez en gonflant votre cage thoracique pour respirer depuis votre diaphragme. Libérez un « ha » à chaque expiration, en suivant le mouvement de votre abdomen. Répétez plusieurs fois. 

10 vire-langues pour mettre votre articulation à l’épreuve

Un vire-langues (aussi appelé tourne-langue, trompe-oreille, fourche-langue, casse-langue et même « glossotrophisme » dans sa version reconnue par l’Académie Française ! ) est une locution qui constitue un défi ludique d’articulation. 

En voici 10 à mémoriser et à répéter plusieurs fois d’affilée, comme des mantras. 

Commencez lentement puis accélérez. 

  • La roue sur la rue roule, la rue sous la roue reste. 

  • Les chaussettes de l'archi-duchesse sont-elles sèches, archi-sèches ? 

  • Cette taxe fixe excessive est fixée exprès à Aix par le fisc. 

  • Ton thé t'a-t-il ôté ta toux tenace ?

  • Trois très gros, gras, grands rats gris grattent.

  • Six slips chics, six chics slips.

  • Didon dîna, dit-on, du dos d'un dodu dindon.

  • A Troie, trois tatillons traiteurs entretiennent très tôt trente tréteaux en se traitant de traîtres à tue- tête. 

  • Six sous de saucissons secs, s'il vous plaît madame Sans-Souci. Ces six saucissons-ci sont si secs qu'on ne sait si c'en sont !

  • Dînant d’amibes amidonnées, Mais même amidonnée l’amibe, Même l’amibe malhabile, Emmiellée dans la bile humide, L’amibe, ami, mine le bide…